Chaplin et les femmes

Nadia Meflah



Date de parution : 19/03/2008
ISBN : 978-2-84876-102-2
Format : 14,5 x 22 cm
Pages : 192
Prix : 17.00 €

Charles Chaplin a intensément aimé le cinéma, et tout autant les femmes…

Enfant, il assiste impuissant à l'effondrement physique et psychologique de celle qu'il aime tant, Hannah Hill Chaplin, sa mère. À 24 ans, en 1913, le jeune Anglais débarque en Amérique. Inconnu, étranger et sans famille, il y gravit tous les échelons de la réussite jusqu'à la gloire absolue, une gloire qui lui ouvre les bras des femmes…

Grand séducteur, Chaplin se plaît aussi à mettre en scène ses conquêtes. À la fois modèles, créatures et projections fantasmées, les actrices chez Chaplin ont toutes à voir avec un certain genre féminin qu'il ne cessera de sculpter, voire de détruire, tout au long de sa vie. D’abord la délicate Edna Purviance qui incarne, au temps du muet, l’exquise confiance d’un amour presque adolescent. Et puis une Lolita échappée de Nabokov, Lita Grey, qui joue à 12 ans l’ange de la tentation dans The Kid et se retrouve, à peine trois ans plus tard, enceinte de son Pygmalion. La muse la plus magnifique est sans doute Paulette Goddard, insolente de modernité avec sa silhouette élancée et ce regard clair qui illuminent Les Temps modernes. Dans Le Dictateur, honneur suprême, il lui donne le prénom de sa mère : Hannah. Plus tard, Chaplin réinvente à l’infini son dernier grand amour, Oona, la fille du dramaturge Eugene O’Neill, épousée alors qu’elle a 18 ans et lui 54.

Ce livre raconte le parcours amoureux de Charles Chaplin. Et c’est bien là une manière, d’actrice en actrice, de muse en muse, de suivre la construction de l’une des œuvres les plus éblouissantes de l’art du XXe siècle…